BONA SAWA

BONA SAWA

RESULTATS PARTIELS DES LEGISLATIVES ET MUNICIPALES AU CAMEROUN

Cameroun: Voici les résultats partiels des Législatives et Municicpales, le Rdpc a la part du lion

En attendant la proclamation des résultats, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a donné les premières tendances hier soir.

[24/07/2007] Cameroon Tribune
Armand ESSOGO

Il a fallu beaucoup de patience aux journalistes hier à la salle de conférences du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation pour avoir les premières statistiques du double scrutin législatif et municipal de dimanche dernier. Le point de presse du ministre d’Etat plusieurs fois annoncé en journée a finalement eu lieu autour de 22 h. Après les civilités d’usage, le Minatd a indiqué à la presse que cette deuxième rencontre traduisait la volonté du président de la République de faire du Cameroun un modèle de démocratie.

Pour l’accès des citoyens à la bonne information, Marafa Hamidou Yaya a tenu hier soir à livrer quelques statistiques disponibles en précisant bien que les résultats des élections législatives seront publiés par le Conseil constitutionnel. Pour les élections municipales par contre, on a appris que les commissions communales de supervision sont en train de publier les résultats.

Les données par province

Adamaoua : élections législatives, dix sièges à pourvoir. Huit partis politiques en compétition. Projections en nombre de sièges : RDPC 9 sièges, UNDP 01 siège.
Elections municipales ; 21 conseils municipaux à élire. 07 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte 16 communes dont celles de Tibati, de Tignere, de Meiganga, et de Ngaoundéré III. L’UNDP remporte 05 communes dont celles de Banyo, de Ngaoundéré1er et Ngaoundéré 2e.

Centre : élections législatives, 28 sièges à pourvoir. 17 partis politiques en compétition. Projections en nombre de sièges : RDPC 28 sièges.

Elections municipales : 70 conseils municipaux à élire. 12 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte 68 communes dont toutes les communes de Yaoundé, celles de Nanga-Eboko, de Monatélé, de Bafia, de Ntui, de Mfou, de Ngoumou, d’Akonolinga et de Mbalmayo. L’UPC remporte deux communes dont celle d’Eseka.

Est : élections législatives, 11 sièges à pourvoir. 04 partis en compétition.
Projections en nombre de sièges : RDPC 11 sièges.
Elections municipales : 33 conseils municipaux à élire.03 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte l’ensemble des communes de la province de l’Est.

Extrême-Nord : élections législatives, 29 sièges à pourvoir pour 08 partis politiques en compétition.

Projections en nombre de sièges : RDPC 28 sièges, UNDP 01 siège.
Elections municipales : 47 conseils municipaux à élire. 08 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte 40 communes dont les trois communes d’arrondissement de Maroua, de Kousseri, de Yagoua, de Kaélé, de Mora et de Mokolo. L’UNDP remporte 02 communes, le MDR remporte 05 communes.

Littoral : élections législatives, 19 sièges à pourvoir. 22 partis en compétition.

Projections en nombre de sièges : RDPC 17 sièges, SDF 01 siège, MP 01 siège.
Elections municipales : 37 conseils municipaux à élire. 07 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte 33 communes dont celles de Nkongsamba 1, Nkongsamba 2, celles de Yabassi, d’Edéa I, Edéa 2, celles de Douala I, Douala II, Douala III, Douala V, et Douala VI. Le SDF remporte la commune de Douala IV.

Nord : élections législatives, 12 sièges à pourvoir. 06 partis politiques en compétition.

Projections en nombre de sièges : RDPC 08 sièges, le résultat du département du Mayo Louti reste attendu.
Elections municipales: 21 conseils municipaux à élire. 07 partis en compétition. Le RDPC remporte 13 communes dont celles de Garoua 1er, Garoua 3e Poli et Tcholliré. L’UNDP remporte 6 communes dont celles de Garoua 2e et de Guider. Les résultats de deux communes restent attendus.

Nord-Ouest : élections législatives, 20 sièges à pourvoir. 07 partis politiques en compétition.

Projections en nombre de sièges : RDPC 06 sièges, SDF 11 sièges. Les résultats restent attendus pour trois sièges.
Elections municipales : 34 conseils municipaux à élire. 07 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte 12 communes dont celle de Ndop, Wum et de Bamenda 1er. Le SDF remporte 17 communes dont celles de Kumbo, Nkambe, Fundong, et de Bamenda 2 et 3. les résultats restent attendus pour cinq communes.

Ouest : élections législatives, 25 sièges à pourvoir. 13 partis politiques en compétition.

Projections en nombre de sièges : RDPC 19 sièges, SDF 02 sièges, UDC 04 sièges.
Elections municipales : 40 conseils municipaux à élire. 15 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte 29 communes dont celle de Mbouda, Bafang, Baham, Pete Bandjoun, de Dschang et de Bagangte. Le SDF remporte les trois communes d’arrondissement de Bafoussam, l’UDC remporte 08 communes dont celle de Foumban.

Sud : élections législatives, 11 sièges à pourvoir. 05 partis politiques en compétition.

Projections en nombre de sièges : le RDPC remporte les 11 sièges.
Elections municipales : 29 conseils municipaux à élire. 05 partis politiques en compétition. Le RDPC remporte toutes les communes de la province.

Sud-Ouest : élections législatives, 15 sièges à pourvoir. 08 partis politiques en compétition.

Projections en nombre de sièges : RDPC remporte15 sièges.
Elections municipales : 31 conseils municipaux à élire. 06 partis politiques.

Le RDPC remporte 30 communes dont celles de Limbé 1er et Limbé 3e , les communes de Banguem, de Menji, de Mamfé, de Kumba 1, et kumba 3 et de Mundemba. Les résultats de la commune de Kumba 2e restent attendus.

Pour ce qui est de la participation aux élections, elle se situe à 62% sur l’ensemble du territoire. Ce taux est susceptible de varier à la hausse ou en légère baisse selon l’évolution des résultats. Marafa Hamidou Yaya a également dit un mot sur le taux de participation à Douala (30% en attendant la suite des résultats) et à Yaoundé (49,71% législatives et 49,96% pour les municipales). Elle a été relativement faible en comparaison à l’ensemble du pays où elle a atteint 80% à 100% par endroits.

Selon le ministre d’Etat, les premières tendances montrent que le RDPC confirme sa place de plus grand parti politique du Cameroun, le SDF demeure le premier parti de l’opposition même si son nombre de siège est en baisse.

 Cameroon Tribunes, 200

Logo:Francois Bimogo

 

 



29/07/2007 0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Liens

Voir les articles de la catégorie NOS DEPECHES
Imprimer cet article