BONA SAWA

BONA SAWA

LE JOURNAL DES TRIBULATIONS D'UNE GOURMANDE SAWA 1

Le journal des tribulations d'une gourmande Sawa

Martha Dayas-Eyoum,2007

Effet Yoyo garanti !!!

Souvent je rencontre des personnes qui paraissent étonné par le nombre d'enfants que j'ai eu. Non pas parce que "c'est un véritable élevage", je vous assure que je l'ai entendu celle-là haha, ou "au courage dont je fais preuve «celle-ci j'y ai droit souvent, non mais à la silhouette que j'affiche, d'autant que les deux derniers sont rapprochés et touts petits!!! Silhouette, allez, voluptueuse…

Alors là je dois vous avouer que j'étais aux anges devant ces regards admiratifs. Moui moui il y a des régimes qui marchent Waouh!!!

Je me suis laissée aller, non sans culpabilité, à éprouver des sentiments bassement humains. Que de jouissance car en plus mon époux n'en a pas perdu une seule miette. Bien qu'il soit plus indulgent que moi quant à mon poids. Veut-il éviter la crise de nerfs et un retranchement que dis-je un éloignement non pire une renonciation du devoir conjugal? Ben oui quoi me sentant trop mal dans ma peau ...Allez je me laisse à penser qu'il m'aimeuhhhh tout simplement et ne veut en aucun cas me blesser .N'est-ce pas chéri???

Bon, mais une fois tous ces sentiments passés, cette basse fierté éprouvée, je me dis que j'ai beau faire, beau dire, je reste quand même très sensible à l'opinion des autres. Esclave non mais sensible. Et bien croyez moi, dans mon cas ce n'est pas facile; Pourquoi?? Parce qu'au delà d'un héritage génétique auquel je ne peux rien, je suis une vraie, une absolue, une totale gourmande! La lutte ne se fait donc qu'à coups de privations et de régimes, n'ayant absolument pas le temps de faire du sport (pauvre enfant!!!) et ça malheureusement c'est toujours limité dans le temps...

Mais quand la cuisine nous mène par le bout du nez. Oui une bonne et fine cuisine comme sait l'être la cuisine Sawa.

NDOLE: ORIGINALITE SAWA

 

Aïe, quand je me mets à penser à un bon Ndolè mixte (viande/crevettes ou morue séchée/crevettes) servi avec une tombée d'oignons colorés à l'huile d'arachide (ou de palme) que l'on aura versé par dessus et ce accompagné de Miondos (bâtons de manioc) ou de Missolè ou Missoua selon l'appellation Sawa Douala ou Bassa (plantains frits), je n'ai qu'une hâte filer dans ma cuisine et concocter ce plat et le déguster en famille. Comme le chanteur Ben Decca a eu raison de chanter que le Makossa (type de musique et de danse Sawa très populaire) est comme le Ndolè, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas on finit par le manger. Ayé, comment résister ???

Et le comble, qui n'est pas des moindres, c'est que je ne suis pas de ces personnes, dégoûtées par les odeurs car trop longtemps restées aux fourneaux. Ah ça non alors, je mange quitte à ce que ce soit légèrement différé…

Quand les ingrédients me manquent pour cuisiner ce plat et bien que cela ne tienne, je passe à autre chose…

Eh oui, étant une adepte de la bonne cuisine, c est une passion, c'est mon dada je pense déjà à un autre plat et ce ne sont pas les idées qui manquent à la française au cœur Sawa que je suis…

Je rattrape le coup en concoctant un Gratin Dauphinois (auquel je rajoute du fromage sinon ce n'est pas marrant!!) accompagné d'un rôti de bœuf en croûte avec une sauce aux champignons de paris. Caramba mais comment faire pour résister à tout ça, franchement???

Même ma salade est servie avec une vinaigrette «spéciale Marthe » comme mes chérubins l'ont nommée. Au secours, non franchement TOUT CEQUI EST BON FAIT GROSSIR!!! Zut zut et triple zut!

Je sais bien qu'à l'heure où les médecins et autres nutritionnistes ne cessent de nous dire de manger bien et sainement, à juste titre d'ailleurs, ce n'est franchement pas raisonnable de ma part…

«Ton cœur bats pour toi alors toi aussi bats toi pour lui"

Je suis sûre que vous l'avez entendue, c'est une pub qui avait été faite pour sensibiliser la population aux maladies cardio- vasculaires …

Mais hélas, le naturel revient si souvent vite au galop que la douce envie d'un Poulet DG vient me titiller.

A Mboa quand tu nous tiens !!!

Renoncer au plaisir de partager un succulent Poisson braisé accompagné de Miondos, ou de bons Makala na haricots et tant pis pour le transit !!! Partager ces plats en famille ou entre amis n'est ce pas le summum de la convivialité??

Alors, s'il vous plait, soyez indulgents vous autres quand je suis dans ma période de léger surpoids (j'apprécie beaucoup ce terme tout en nuance employé par mon médecin, il est adorable non??)

S'il vous plaît épargnez moi les "Mais qu'est ce qui t'arrive, tu te laisses aller ou quoi?"

Ou encore les : "Wéèèèèh tu a grassis, mais tu es devenue bobolo"

Ca c'est du vrai "Camerounais » et croyez moi ça tape seulement dans la tête !!!

Ou encore : "Oups, Marthe il faut songer à faire quelque chose" Heinnnnnnnnn!

Non mais franchement, savez-vous que notre miroir est d'une cruauté sans limite. Ben oui je n'ai jamais pu avoir celui de "Blanche Neige" ou alors la réplique a changé car il lui arrive de me dire «C'est toi la plus grosse «Et même si je zappe ma balance, mes habits eux sont d'une franchise implacable et pas moyen de me persuader qu'ils ont rétrécis!! Alors franchement des remarques en plus ça fait beaucoup non???

Oh la belle vie comme tu sais être cruelle parfois. Manger à volonté ou ne pas Manger? Telle est la question que je ne cesserai de me poser je crois. Et ma réponse varie selon mes humeurs. ..

Enfin promis, à la fin du mois, rebelote pour un régime (est-ce la solution d'ailleurs???) Mais avant je dois concocter un bon Solo (morue salée et plat typiquement Sawa) aux légumes façon façon avec des plantains et du manioc…

Bon je vais quand même finir sur une note de Sagesse, après avoir aussi longuement péché et je vous fais partager un proverbe Douala qui se dit pour freiner l'appétit du gourmand!

"Le Ventre n'est pas une pirogue, il ne saurait se remplir autant"

Hannnnnn !!!



19/08/2007
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 452 autres membres