BONA SAWA

BONA SAWA

KRIBI: ARRETER LA CORRUPTION ET LE BAMILEKEISME AVANT QU'IL SOIT TROP TARD

Kribi : Les communautés de l’Ouest se regroupent 

 


Dans un environnement où les séquelles des dernières opérations au sein du Rdpc sont encore visibles

Jean Francis Belibi à Kribi

La cérémonie d’installation des membres du Cercle des élites et chefs de communautés de l’Ouest à Kribi (Cercok), initialement programmées dans la salle des fêtes de la ville, a finalement eu lieu à la place des fêtes situées à quelques mètres. Le motif évoqué par les autorités municipales qui avaient pourtant perçu les frais de location de la salle deux semaines auparavant, celle-ci était déjà allouée à quelqu’un d’autre. Une salle qui est pourtant restée fermée toute la journée de samedi.

C’est donc à la place des fêtes que les nouveaux responsables de cette association ont été présentés au public samedi dernier par le représentant du préfet de l’Océan. Une rencontre où il planait comme un malaise avec notamment l’absence des autorités municipales. Le maire de la ville déclare n’avoir pas été invité par les organisateurs. Une rencontre qui a également permis

 


àJean Célestin Watat, le premier président du Cercok, de dire ce qu’est l’association dont il a la charge. "Une association qui entend travailler avec toutes les communautés vivant à Kribi et partant dans le département de l’Océan et qui entend relever les défis du développement de ses membres en promouvant la lutte contre la pauvreté".

Il a surtout dit ce que n’est pas cette association dans une ville de Kribi, où comme l’a relevé un habitant, " tout est sujet à exploitation politique et politicienne ". " Le Cercok n’est pas une association de soutien à un parti politique de l’opposition tel que l’on a voulu le présenter dans la ville", a poursuivi Jean Célestin Watat qui a également précisé que "ce regroupement se veut apolitique et poursuit des objectifs de développement". Des tâches de développement que n’a pas manqué de reconnaître Jean Claude Eloundou, sous préfet de Kribi, qui a indiqué que les travaux de réfection de la sous-préfecture de la ville sont actuellement supportés par le Cercok.

 

Sources Mutations.



25/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 444 autres membres