BONA SAWA

BONA SAWA

Show-biz : Longuè Longuè au sommet de tous les hits

 

Show-biz : Longuè Longuè au sommet de tous les hits

A l'heure des récompenses de fin d'année, "le Libérateur" mène quasiment la course en solitaire.

On ne s'en passe plus. Sous les chaumières, dans les bars, les discothèques et les dancings, c'est la même rengaine partout : "Kirikou est tout petit comme ça, mais il est fort…". Un véritable hymne national repris en chœurs par toutes les générations de mélomanes. Rien ne semblait pourtant prédisposer "A bas Judas", le dernier album commis par Longuè Longuè, à un tel succès populaire, du fait d'un marché discographique particulièrement embouteillé. Des caïds comme Hugo Nyamè, avec son titre à succès "Pardon madame", y régnait d'ailleurs en maître. Et pourtant, quelques mois seulement après sa sortie officielle, la galette s'est progressivement imposée dans le show-biz, grâce au style singulier de son concepteur. Le "Libérateur" est en effet resté fidèle à sa logique. S'il s'est quelque peu démarqué de la dénonciation au vitriol des tenants du pouvoir, il est cependant resté très proche du "bas peuple" dont il est devenu une sorte de porte-parole. Et ça marche !

En cette fin d'année 2009, Longuè Longuè est en effet la star incontestable de la musique camerounaise. La preuve, tous les promoteurs de spectacles se l'arrachent au prix fort. La Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc), dont il est par ailleurs l'un des produits phares - vainqueur d'un concours de la chanson Mützig -, l'a déjà réquisitionné pour une série de spectacles à travers le pays. Et le passage de Longuè Longuè le 25 décembre dernier à la 4ème édition du festival Yaoundé en fête (Ya-fe), a démontré toute la puissance de mobilisation de cet artiste. Espace comble ! A la grande satisfaction de Mtn Cameroun, le sponsor de ce grand rendez-vous urbain. A la faveur du prochain sommet des chefs d'Etats de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) prévu en début d'année 2010 en République Centrafricaine, le "Libérateur" est également annoncé en Guest star à Bangui, pour l'animation de la partie culturelle de cet événement sous-régional.

Artiste de l'année
Du coup, au ministère de la Culture, dans les salles de rédaction, les stations de radio et autres chaînes de télévision qui gratifient généralement les artistes en fin d'année, le débat est rouvert sur l'attribution des prix de "L'artiste de l'année", "L'album de l'année" ou même le "Disque d'or". Qui mérite donc le laurier en cette année 2009 ? Pour l'instant, un seul fait reste contant : le retour en grâce du Makossa au sommet du show-biz, après quatre années de domination sans partage du Bikutsi. Ama Pierrot, Aï Jo Mamadou, Majoie Ayi et Lady Ponce, semblent en effet avoir passé la main. Certains jeunes pratiquants de ce rythme de la forêt, à l'instar de Charmant M, ont, certes, tenté de maintenir la dragée haute. Mais leurs albums, quoique de bonne facture, ne leurs auront pourvu que d'un succès adouci, limité pour l'instant aux seules régions (Centre, Sud et Est) considérées comme les bastions du Bikutsi.

L'année qui s'achève a, par contre, davantage permis de découvrir le talent brut de Hugo Nyamè ; d'admirer le retour en force de Njohreur (Don't forget my number), de Davis Mambo (Doucement) et de Papa Zoé (Ndoti man) ; d'apprécier les prouesses de la génération montante, principalement constituée du groupe X-Maleya et, bien entendu, du rappeur Valsero, qui ne cesse de grappiller de précieux points grâce à son courage et à la virulence de son discours à l'attention du président de la République. C'est à cette constellation de stars qu'il faut ajouter Longuè Longuè. Pour de nombreux mélomanes, le "Libérateur" c'est en effet la cerise sur le gâteau du show-biz 2009. Et un sérieux favori pour le gain des différentes distinctions mises en jeu ici et là. A moins que Hugo Nyamè et X-Maleya, ses principaux concurrents, ne viennent bousculer l'ordre établi depuis de longs mois.

Eugène Dipanda (Mutations)

http://www.quotidienmutations.info/decembre/1262167952.php



30/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 441 autres membres